Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Thaïlande en famille

La Thaïlande en famille

Le voyage de notre petite famille dans l'un des paradis sur terre : la Thaïlande.

1er Jour.
Après un vol de nuit, nous arrivons en début d’après midi à l’aéroport de Bangkok Suvarnabhum, c’est le plus récent. Ce grand complexe abrite désormais tous les vols internationaux de et vers la Thaïlande. Le flux de touristes se masse au contrôle douanier et l’attente est longue. La Thaïlande est friande de visiteurs, mais n’allez pas croire que les choses ne se font pas de manières drastiques. A titre d’exemple, un touriste brésilien, juste devant nous, s’est retrouvé en fâcheuse posture car sa photo avec le crâne rasé, ne correspondait plus à l’immense touffe de cheveux qu’il arborait. Nous l’avons laissé aux mains de 3 douaniers qui tentaient de le reconnaître, mais en se marrant tout de même beaucoup.
Avant de prendre la direction du centre ville, 2 missions : retirer du cash et acheter une puce de téléphone. Le cours entre l’Euro et le bath est dans l’ensemble stable, c’est à dire un peu moins de 40 Baths pour 1 Euro.
La Thaïlande propose aux touristes des petits abonnements internet et téléphone pour 8, 15 ou 30 jours et c’est très pratique. Plusieurs compagnies procurent le service comme DTAC, il y a plusieurs comptoirs directement à l’aéroport. C’est très simple, vous précisez ce que vous voulez, vous donner ensuite votre téléphone et ils s’occupent de tout, la seule condition est de « desimloquer » votre appareil au préalable. En terme de tarif, ça nous est revenu à 15€ pour 15 jours. Avoir accès à internet peut être très utile pour tous types d’infos, mais ce n’est pas non plus indispensable.
(Les taxi-meters à Bangkok)(Les taxi-meters à Bangkok)(Les taxi-meters à Bangkok)

(Les taxi-meters à Bangkok)

Nous voici à présent, à l’extérieur de l’aéroport et de sa climatisation. Le premier contact avec Bangkok ressemble à un coup de massue, tellement la chaleur est assommante. Il faut donc trouver un taxi pour gagner le centre ville. Laisser derrière vous les services de Taxi-Limousine, chers pour pas grand chose et installez vous dans un Taxi-Meter. Ce n’est pas compliqué de les reconnaître, ils sont de toutes les couleurs. A la sortie de l’aéroport, ils se prennent grâce à un ticket, partout ailleurs c’est à la main levée. Pour gagner le centre de Bangkok, il faut compter en moyenne entre 300 et 500 Baths (en fonction de la distance et des péages). Sur le trajet de ou vers l’aéroport le compteur se met en route, pour les autres parcours, il faudra souvent vous mettre d’accord sur le prix avant de partir, c’est plus sage.
Il faut savoir aussi que Bangkok est l’une des villes les plus embouteillées au monde, c’est quasi impossible d’y échapper. Le ralentissement a donc une incidence sur le prix de la course et surtout sur le temps de trajet.
1h00 de transport plus tard, nous voici donc à notre hôtel. Nous avons la chance et je dis bien la grande chance, d’être logé au Lebua. C’est un endroit, tout simplement, magnifique. Il est très facile à reconnaître dans la ville, c’est l’une des tours les plus hautes de la ville, au sommet se trouve un dôme doré. Le site est d’ailleurs réputé depuis quelques années grâce au tournage de Hangover 2 (Very Bad Trip). Nous avons été reçu dans une suite située au 57éme étage, absolument superbe et gigantesque : 2 chambres, 2 salles de bains, un salon, une cuisine et des vues sur la ville totalement époustouflantes. Les filles, et notamment Tessa, étaient folles de joies et émerveillées. Pour l’anecdote, les accès aux terrasses sont fermés à clé, pour raison de sécurité. Boissons fraîches, sucrées pour la plus petite et à bulles avec alcool pour les plus grands, nous attendaient.

   

(Vues depuis le Breeze du Lebua)(Vues depuis le Breeze du Lebua)

(Vues depuis le Breeze du Lebua)

Le Lebua propose aussi, pour une partie de sa clientèle, un espace (Le Breeze), où entre 15 et 18h00 des cocktails, des boissons chaudes, mais aussi des pâtisseries, des viennoiseries et du salé sont proposés à volontés. Après un long trajet et les premières chaleurs de la ville, le moment est très appréciable. Notre fille a bien évidemment adoré les gâteaux et jus de fruits frais, mais aussi le panorama qui se propose depuis la terrasse.

 

(La piscine du Lebua de jour et de nuit)(La piscine du Lebua de jour et de nuit)

(La piscine du Lebua de jour et de nuit)

Comme tout hôtel de ce standing, le Lebua dispose d’une piscine extérieure qui se situe à peu près au 20éme étage. Juste à côté la salle de sport et l’espace spa. Tessa a très vite retrouvé son maillot de bain, et nous l’avons accompagnée sans trop poser de questions.
 
(Le restaurant Mozu propose une cuisine thaï et asiatique dans un décor moyen-oriental)(Le restaurant Mozu propose une cuisine thaï et asiatique dans un décor moyen-oriental)

(Le restaurant Mozu propose une cuisine thaï et asiatique dans un décor moyen-oriental)

La soirée se poursuivra quasiment au même endroit, puisqu’au même étage se trouve le Café Mozu. Le soir, c’est un restaurant avec principalement une cuisine Thaï et asiatique et le matin, le site accueille les petits déjeuners (dont je reparlerai un peu plus tard). Après, un premier contact avec la Thaï Food, passage obligé par le must de l’hôtel : le 64éme étage. C’est le sommet de la tour où se trouve le Sirocco, c’est le skybar (a priori le plus haut du monde). L’espace est ouvert à tous, il y a souvent la queue en bas de l’ascenseur. Un dress code est imposé avec pantalon, chemise ou chaussures fermées pour les hommes. Les filles se font aussi très belles. Depuis le Sirocco, et cocktail à la main, vous avez une vue sur Bangkok de nuit qui est sans pareille, c’est fabuleux.  

(Vues depuis le bar le Sirocco, au sommet de la tour Lebua, site du tournage de Hangover 2)
(Vues depuis le bar le Sirocco, au sommet de la tour Lebua, site du tournage de Hangover 2)
(Vues depuis le bar le Sirocco, au sommet de la tour Lebua, site du tournage de Hangover 2)
(Vues depuis le bar le Sirocco, au sommet de la tour Lebua, site du tournage de Hangover 2)
(Vues depuis le bar le Sirocco, au sommet de la tour Lebua, site du tournage de Hangover 2)
(Vues depuis le bar le Sirocco, au sommet de la tour Lebua, site du tournage de Hangover 2)
(Vues depuis le bar le Sirocco, au sommet de la tour Lebua, site du tournage de Hangover 2)

(Vues depuis le bar le Sirocco, au sommet de la tour Lebua, site du tournage de Hangover 2)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article