Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Thaïlande en famille

La Thaïlande en famille

Le voyage de notre petite famille dans l'un des paradis sur terre : la Thaïlande.

6éme jour.
Après les éléphants, la faune marine. Aujourd’hui nous partons pour le parc national maritime d’Ang Thong. Ce sont en fait des petites îles à l’ouest de Ko Samui et au nord de Don Sak. Pour cette journée spéciale, le réveil a sonné bien tôt pour un jour de vacances : petit déj’ à 7h00, ça pique. Une navette nous récupère quelques minutes plus tard à l’hôtel et nous conduit au bateau (après un passage par d’autres résidences pour récupérer des compagnons d’aventure). Nous ne serons effectivement pas seuls. Un amas d’une centaine de touristes se retrouve concentré dans un petit espace, alors qu’une télévision hurle en repassant en boucle les différentes offres d’excursions de l’organisme. Heureusement, nous sommes dispatchés en plusieurs groupes. Nous sommes les derniers à monter à bord de notre Speed boat. Assis en rang d’oignons, nous sommes une trentaine. Nous découvrons rapidement la puissance de la machine et ça dépote, les premières grosses vagues se font sentir. Ça rigole. L’euphorie des premiers milles marins laisse la place à quelques crispations, les 75 minutes de traversée se feront pour quelques-uns avec un sac plastique à portée de main.  
(Snorkeling dans le parc d'Ang Thong)
(Snorkeling dans le parc d'Ang Thong)
(Snorkeling dans le parc d'Ang Thong)
(Snorkeling dans le parc d'Ang Thong)

(Snorkeling dans le parc d'Ang Thong)

Nous voilà finalement à Ang Thong. On découvre une baie à l’abri du vent et qui sera notre premier spot de snorkeling. Notre guide nous explique que l’eau n’est pas claire…et effectivement le fond marin ne s’offrira pas à nous. Et dire que j’avais vanté la sortie à Tessa pour découvrir des poissons d’aquarium ! Nous nous rapprochons des rochers, mais pas plus de succès, si ce n’est quelques coraux…qui seront fatals à un touriste allemand, bien entaillé dès sa première plongée dans l’eau.
Le speed boat vrombit de nouveau, nous filons cette fois vers un petit ilot qui abrite un point de vue sur le parc. Le déplacement est court et nous nous retrouverons face à une flottille de bateaux, le ponton et la petite plage ressemblent plus à une artère commerciale un samedi après-midi. Bref, à notre tour nous partons à l’ascension de ce point de vue, qui s’effectue grâce à un escalier, très et même parfois, très, très raide ! La descente sera d’ailleurs sportive. Arrivée en haut, il faut quasiment prendre son ticket pour accéder au panorama, mais je dois admettre que c’est chouette. On découvre d’un côté, un lac intérieur (à priori un ancien volcan) aux eaux vertes et de l’autre la baie donnant sur des ilots.
(Quelques vues d'Ang Thong)
(Quelques vues d'Ang Thong)
(Quelques vues d'Ang Thong)
(Quelques vues d'Ang Thong)
(Quelques vues d'Ang Thong)

(Quelques vues d'Ang Thong)

Nous laissons notre tour au flot de touristes suivant pour le lunch. Le repas se fait sur une petite île où un restaurant nous attend avec soupe, poulet à l’ananas, riz et pastèque. En marchant dans les alentours, je découvre des centaines de papillons d’un tout autre calibre qu'en France.
Nouveau départ, mais le trajet est rapide, puisque nous faisons simplement le tour de l’île où nous nous trouvons. Au programme cette fois du canoë. A 3 sur l’embarcation, il nous faut quelques minutes pour trouver notre rythme et arriver à avancer à peu près correctement. Nous faisons un petit tour mais au bout de 30 minutes, on largue les pagaies pour regagner la plage. Avec Tessa, nous tentons à nouveau le masque et le tuba, mais sans plus de succès.
Il est temps de regagner Samui. Finalement cette journée (d’un coût de 6600 baths pour 3) dans le parc d’Ang Thong aura été décevante, beaucoup de bateau, trop de monde et peu de snorkling.
Pour se remonter le moral, rien de tel qu’un petit massage à l’huile de coco !
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article