Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Thaïlande en famille

La Thaïlande en famille

Le voyage de notre petite famille dans l'un des paradis sur terre : la Thaïlande.

(La Thaïlande, ça ressemble tout de même un peu au paradis)

(La Thaïlande, ça ressemble tout de même un peu au paradis)

Voici quelques années que nous souhaitions retourner en Thaïlande. Il faut dire que c’est un pays que nous connaissons un peu et que nous apprécions tout particulièrement. Ma femme y est allée à 2 reprises et pour ma part 4 fois. Nous désirions donc repartir, mais nous voulions attendre le bon moment, car la différence notable, par rapport à nos précédents périples en solo ou en duo, c’est que cette fois…nous sommes 3 !

Depuis un peu plus de 9 ans maintenant notre fille nous a rejoint. Si nous avons vogué ensemble vers de nombreux pays en Europe comme l’Espagne, l’Italie, la Grèce ou le Portugal, prendre cette fois la direction de l’Asie, change un peu la donne. Quand je parle de bon moment, nous voulions que notre enfant soit en âge de supporter sans soucis un vol de plus de 10h00, mais surtout, puisse profiter pleinement de son excursion et garder en souvenir des images extraordinaires.

Voici donc : notre voyage en Thaïlande en famille !

Comme je le disais précédemment, nous avons, au fil de nos visites en Thaïlande, développé un amour particulier pour ce pays. On se rend sans doute, pour la première fois dans cette contrée du sud de l’Asie, motivé par l’envie de découvrir des plages idylliques et des mers chaudes, se frotter à une autre culture ou boire simplement de bons cocktails les pieds dans l’eau. En revanche, si on a la chance d’y retourner, c'est simplement pour les Thaïlandais eux-mêmes ! La Thaïlande est surnommée le pays du sourire et ce n’est absolument pas usurpé. De ma maigre expérience à travers le monde, je n’ai jamais été aussi bien accueilli qu’en Thaïlande. Que ce soit dans un hôtel de luxe, dans un simple resto de plage ou un petit salon de massage de rue, l’accueil sera toujours optimum et sincère. Sois dit en passant, en tant que français nous avons bien des leçons à recevoir dans ce domaine.
(La Thaïlande : le pays du sourire)

(La Thaïlande : le pays du sourire)

Qui sommes nous ?
Alexandra et moi-même, Cyrille, sommes âgés d’une 40aines d’années, nous habitons dans la région grenobloise. Notre fille Tessa va vers ses 10 ans. Nous sommes tous les 3 passionnés de voyages, même si nous ne partons pas assez à notre goût.
Question transport.
Pour ce nouveau périple en Thaïlande, nous sommes partis pendant 15 jours en août 2016. Pour ceux que ça intéresse, nous avons décollé de Lyon direction Frankfort puis Bangkok, un vol international de près de 10h30 avec Lufthansa (une excellente compagnie), pour le retour nous sommes passés par Vienne, avec cette fois Austrian Airlines. Nous avons acheté nos vols assez tôt, à la fin 2015, pour trouver des prix intéressants et avoir aussi le choix de vols directs entre l’Europe et la Thaïlande. Les tarifs peuvent être attractifs via le Moyen-Orient, mais avec parfois des escales, très longues. En terme de prix (toujours pour le mois d’août), il faut compter entre 750 et 900€ par personne, mais en s’y prenant bien on peut trouver des billets à 700€, voir un peu moins.

 

(Deux aéroports à Bangkok, l'un pour les vols internationnaux et l'autre (plus) pour les vols low-cost)(Deux aéroports à Bangkok, l'un pour les vols internationnaux et l'autre (plus) pour les vols low-cost)(Deux aéroports à Bangkok, l'un pour les vols internationnaux et l'autre (plus) pour les vols low-cost)

(Deux aéroports à Bangkok, l'un pour les vols internationnaux et l'autre (plus) pour les vols low-cost)

A l’intérieur du pays, on peut voyager de différentes façons : bus, train, bateau et avion. Pour nous rendre dans le sud, nous avons utilisé l’avion et le bateau, en utilisant Asian Airlines. A l’image de Nok Air, Asian Airlines, est une compagnie low-cost, comme par exemple Easy Jet en Europe. Pour effectuer Bangkok/Samui puis Phangan/Bangkok, ça nous a coûté au total près 370€. Le décollage s’effectue de Don Muang (l’ancien aéroport international qui accueille désormais les compagnies low-cost) et l’atterrissage se fait à Surat Thani. Vous êtes ensuite conduit en bus ou en mini-van jusqu’au port de Donsak, pour une traversée vers les îles. Si, bien évidemment économiquement cette solution est intéressante, ce type de transfert prend du temps, grosso-modo du lever à l’arrivée dans votre nouveau logement, il faut compter une petite journée. Pensez à prendre également un sandwich, la nourriture au port ou dans le bateau n’est pas top. Il faudra aussi compter quelques baths (monnaie locale) en plus pour le transfert des bagages et d’une navette vers votre hôtel (c’est le cas à Samui). Petit conseil, investissez dans un bagage costaud ou alors détournez le visage lorsque vous remettrez votre valise au service qui s’occupe de les gérer sur le navire, c’est folklo !
Les liaisons d’une île à l’autre (pour notre cas vers Tao et Phangan) se font également par bateau. Nous avons utilisé à chaque fois la compagnie Lomprayah, pour un budget approximatif de 87€ au total, c’est donc très bon marché.  
(Départs et arrivées entre les îles de Ko Samui, Phangan et Ko Tao)
(Départs et arrivées entre les îles de Ko Samui, Phangan et Ko Tao)
(Départs et arrivées entre les îles de Ko Samui, Phangan et Ko Tao)
(Départs et arrivées entre les îles de Ko Samui, Phangan et Ko Tao)
(Départs et arrivées entre les îles de Ko Samui, Phangan et Ko Tao)
(Départs et arrivées entre les îles de Ko Samui, Phangan et Ko Tao)

(Départs et arrivées entre les îles de Ko Samui, Phangan et Ko Tao)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article